L'Iliade


Ecouter l'émission :

L'Iliade

     
L'Iliade


La semaine des cultures arabes aura été un beau prétexte offert à RADIO APPLE PIE pour rencontrer Katy Viterisi M'Baé, Pierre MALON et Christian TARDIF de L’ILLIADE.

La Maison des arts du récit, ouverte dans le quartier de l’Eure au Havre il y aura bientôt deux ans a en effet programmé dans ce cadre le beau spectacle du conteur libanais Jihad DARWICH.

Avec un parcours singulier, mélange d’études universitaires et d’expériences autodidactes, Jihad né dans un petit village du Sud Liban et qui vit actuellement en Avignon a partagé un repas avec l’équipe de RAP, au cours duquel il s’est volontiers prêté à un échange de questions-réponses. Des réponses longues et passionnantes et finalement une conversation très riche avec un écrivain et conteur cultivé, combatif et généreux
interview Jihad Darwich (82 minutes) (télécharger)

Jihad DARWICH nous offre aussi un conte, mais chut, ça commence
conte dit par Jihad Darwich (17 minutes) (télécharger)

L’Université du Havre a initié à cette occasion de nombreuses manifestations (l’oralité dans la culture arabe, la diffusion d’ « Ecrivains des frontières » de Samir ABDALLAH, une initiation à la calligraphie par Amine WONG entre autres…), manifestations concoctées et coordonnées avec talent par Gwenaelle WILKIE.


Wajdi CHERIF :
Toujours dans la semaine des cultures arabes, au conservatoire Arthur Honegger du Havre, après son beau concert, Ludo, Leslie de RAP et Jeg (les SOUINQ) ont rencontré le musicien de jazz tunisien Wajdi CHERIF, qui leur a donné une courte interview sur sa musique éclectique, mêlant impros « jazziennes » et tradition orientaliste. Après « Phrygian Istikhbar » son 2e CD, « Yasmine » sort en mars prochain et nous aurons l’occasion d’en reparler et surtout de l’entendre. (prochainement : écouter l’interview)


L’émi publique N°86 :
Nos quatre invités parlent avec tellement de passion, de chaleur et d’inventivité de leurs activités qu’il est tout à fait superflu de présenter cette émission qu’on vous conseille plus que jamais d’écouter pour votre plus grand plaisir.
Une émission qui commence par un très beau conte donné par Christian à la voix et Pierre à la guitare rien que pour vous et se poursuit par une ballade autour du monde et aussi dans le temps à travers récits, épopées et légendes...

Une émi publique au cours de laquelle vous retrouvez un Ludovic très énervé pour une chronique qui a plus à voir avec l’actualité qu’avec le cinéma bis, une chronique polar hilarante avec Pascal qui nous présente également son coup de coeur quinzomadaire dans le domaine de la BD. (écouter l’émision)


Une saison poétique autour de Mahmoud DARWICH :
Le Volcan, scène nationale, qui consacre toute une saison à l’œuvre de Mahmoud DARWICH, poète palestinien, considéré par beaucoup comme « le plus grand poète arabe » (par son art ET sa popularité) organisait durant la semaine des cultures arabes une soirée de lecture de poèmes par DARWICH lui-même, en arabe et Didier SANDRE en français, accompagnés du joueur d’oud qu’on ne présente plus Samir JOUBRAN. Celui-ci a accordé à Juliette une courte interview en anglais ce soir-là (prochainement : écouter l’interview) et nous avons pris rendez-vous pour son retour au Havre en mai lors du concert du trio JOUBRAN (en compagnie de ses frères musiciens eux aussi)

Human supporter :
Coïncidence mais peut-être pas hasard, 2 jeunes de l’association humanitaire de Naplouse, Ashraf et Wajdi étaient de passage au Havre pour présenter le film « Blessés à vie ». En « tournée » européenne de plusieurs mois, ils sont passés quelques heures seulement avec nous entre Orléans et Rouen et nous n’avons pas pu les interviewer. Pour en savoir plus sur la triste réalité des traumatismes physiques ou moraux dus à l’occupation israélienne, on vous invite à visiter leur site www.humansupporter.org Puisqu’on parle de Naplouse, une pensée pour notre ami Bassem, étudiant, jeune militant du PPP, emprisonné pour de fausses raisons par les autorités israéliennes et que le comité « Sauver Bassem de la prison à vie » soutient activement (voir émission spéciale Palestine de juin 05)

Se procurer du Zatar, ce mélange d’épices du moyen-orient : thym ou sariette, sumac, sel, éventuellement pois chiches grillés et pilés), n’est peut-être pas facile en France, dommage car tremper du pain au sésame dans de l’huile d’olive, puis dans du Zatar et déguster le tout procure un plaisir gustatif incomparable... Bon appétit, bonne écoute !!!

Samir ABDALLAH :
Réalisateur, entre autres, de « Chronique d’un siège » (l’encerclement de la Muqatah par l’armée israélienne) et  d’ « Ecrivains des Frontières » (visite des membres du parlement des écrivains à Mahmoud DARWICH cantonné à Ramallah par l’occupation) , Samir ABDALLAH était donc de passage au Havre, entre deux trains, et manquait de temps pour donner une interview au micro de RAP. On espère retrouver prochainement sur le site avec une première : l’« inter(net)view » ou échange de questions réponses par email ce cinéaste militant.
Retrouvez sa rencontre avec le public à la maison de l’étudiant du Havre, en compagnie d’Elias SANBAR (représentant de la Palestine auprès de l’UNESCO, directeur de la Revue d’étue palestiniennes, écrivain…) sur le site de l’université du Havre :


Emi(ssion) publique n°86 - enregistrée à l'Apple Pie le 8 février 2006








Chroniques Polar et B.D.
Retrouvez les polars et bd chroniqués par Pascal dans l'émission ...


"Révélations, tome 1" de Paul Jenkins, Humberto Ramos, Leonardo Oléa (Ed. Soleil)

Un polar qui sortira en deux volumes en France. Charlie Northern, britannique, flic désabusé, ancien catholique et amateur de jolies femmes, de foot, de livres sur les choses inexpliquées et de cigarettes est appelé à la rescousse par son ami le cardinal Leclair sur la mort de Monseigneur Richleau, successeur pressenti du Pape que l’on a retrouvé empalé sur les grilles du Vatican. Meurtre ? Suicide ? Crise de folie ? Cette affaire ne sent pas l’encens Un scénario bien ficelé, un dessin alléchant, des couleurs qui créent une ambiance très réussie. Bref ce serait pêcher que de s’en priver.


"Jusqu'à plus soif" de Jean Amila (Ed. Folio, collection Policier)

Nomville, petit village de la basse Normandie, :Marie-Anne, jeune institutrice vient prendre son poste au pays de la pomme et du calva. Tout le monde marche au rythme de la boisson sacrée. Marie-Anne va vouloir changer ces choses alors que la petite guerre entre flics et trafiquants est engagée et des salopiauds de parigots essayant de squeezer la filière locale. Entre les Tontons Flingueurs et les romans de Steinbeck!


 
les bouquins chroniqués





http://www.RadioApplePie.org
accueil - sommaire des émissions - interviews - cinéma bis - contact - liens -